50 Nuances de Grey : le livre dont tout le monde parle

Vous êtes ici : Accueil Communiqués de presse Arts et culture 50 Nuances de Grey : le livre dont tout le monde parle

Les plus lus :

Château Margaux, Château Lafite-Rothschild, Château Mouton-Rothschild et Château Latour… Ces grands crus ne sont plus inaccessibles grâce à la vente de vin en ligne ! Voir plus

Caviste en ligne : de bonnes bouteilles à des prix sacrifiés

Chiffre du jour : 490

L'hôtel Ritz-Carlton de Chine se hausse à 490m au-dessus du sol.

Voir tous les chiffres...

50 Nuances de Grey : le livre dont tout le monde parle

Traduit dans 44 langues, « 50 Shades of Grey », de son titre original, est sur toutes les langues et désormais sur toutes les tables de chevet. Avec pas moins de 40 millions d’exemplaires vendus à cette date, LE livre phénomène du moment – premier tome d’une trilogie de 1500 pages – n’en finit pas de faire parler de lui, comptant déjà une adaptation cinématographique en pleine préparation.

 

Edité en français par JC Lattès et en anglais par Random House, « 50 nuances de Grey » a tout pour plaire … ou déplaire, selon les goûts. Mais c’est sûr : soit on aime, soit on n’aime pas. Roman érotique sado-maso, l’ouvrage plaît grâce à un subtil mélange de romantisme « commercial » et de sexe déluré – idéal pour un public adulte féminin et quinquagénaire. L’histoire dépeint également un amour relativement destructeur, clairement inspiré de Twilight : de quoi fasciner également les jeunes adultes (pour ne pas dire ados).

Sorti en France en octobre 2012, ce Harry Potter des ménagères met en scène l’histoire d’amour « bouillant » entre le milliardaire sado-masochiste Christian Grey et Anastasia Steele. Une sorte de marquis de Sade sauce S&M british. Coups de fouets et emploi abusif de sextoys BDSM ponctuent les pages. Les critiques quant à eux pointent du doigt un style littéraire médiocre, des dialogues presque ridicules, des redondances lourdes et une trame minable.

Erika Leonard James, romancière de 49 ans et auteure du livre, a tenu à partager un conte de fées sans tabou : un pari risqué mais gagné, qui la propulse au rang de superstar des bouquins, rejoignant ainsi son homologue et compatriote J.K Rowling, la mère de Harry Potter. Les fans de littérature se presseront de shopper en librairies, tandis que les cinéphiles attendront la sortie de l’adaptation sur grand écran, que réalisent Dana Brunetti et Mike De Luca, avec le concours de la scénariste Kelly Marcel. 

 



Vous souhaitez apparaître ici contactez-nous

 

© 2005-2010 Magazine web Startwebinfo.com - - SEO content by myseowriterPartenaires - Communiqué de presse gratuit